17-18 mai : raid INPG

Publié le par yo

13 édition du raid INPG ce week end entre Pellafol, sur les bords du lac du sautet,  et grenoble,  via un stop sur la mure le samedi soir, pour 135kms et 6000D+. L'équipe des Dahus, malgré un dimanche difficile, termine 6ème, et surtout, devant le team du Royans raid aventure ;-).. C'est l'équipe des Raid'Skieurs du Team Isère Montagne qui s'impose cette année

 




RDV vendredi en fin d'aprèm  avec Jé, Thibaut, Agnès et Jérôme sur le campus pour la récupération/réglages des VTT et de leurs freins et le départ en bus pour Pellafol. Nous retrouvons le team du royans aventure et commencons quelques chambrages qui sentent le bon week end.

Sur ce raid, les VTT sont obligatoirement fournis par l'orga, histoire de limiter les écarts liés au matos et permettre à tous de participer à armes quasi égales..La plupart des équipes montent un système de tractage. nous profiteront des quelques minutes avant le départ pour faire de même (nous ajoutons cette année deux paires de cales pieds en plastique et un compteur pour l'orientation).

Arrivée dans le valbonnais pour un première nuit collés/sérrés sous marabouts. la nuit n'est pas tout à fait tombée et la vue est chouette. Quelques préparations et zou au lit.. Réveil prévu à 5h45 pétantes.

Jour 1 : 69km/3000D+

première section de 8kms de trail sur les hauteurs de Pellafol à un rythme de mise en jambe, tout en assurant une place correcte pour éviter tout encombrement éventuel dans la montée VTT  qui s'annonce.
Prise VTT pour une section de 32kms et premier ennuit, chaine qui casse au départ. Pas mal d'équipes nous passent sous le nez. La montée vers le col des Faïsses par la route forestière s'annonce longue. Thibaut tracte Agnès sur toute la montée..Il avait annoncé la couleur dans le bus..il a effectivement la grande forme.. du coup, c'est jérôme qui est dans le dur sur cette montée.. et hop, j'installe un second cable..ouf, la forêt se découvre et nous arrivons au col (1700m). La vue sur le valbonnais est terrible, même si l'Obiou est encore emmitouflé sous une couverture nuageuse huuummm.. menaçante.  nous ferons une erreur d'itinéraire à la descente qui nous coutera 15 min de pénalité et quelques sequelles morales en atterrissant au campement de la veille..le parcours VTT dans la forêt domaniale de l'Obiou devient ensuite plus cassant avec quelques portages et une seconde chaine cassée pour Jérôme (bon la ca va ou bien!!!)  avant l'arrêt chrono de la journée et l'épreuve de biathlon. 12/15 au tir, nous gagnerons de précieuses minutes de bonif.  Nous repartons rapidement pour les 12kms VTT qui restent sur un chouette single en descente à flanc de montagne..qui vaudra un vol à l'ami Thibaud mais (ouf) sans gravité. Comme quoi ca sert le Judo hein Thib. et puis après tout le raid c'est multisport. 

Allez traversée du Drac pour une dernière remontée par la route vers Mayres Savel. Dernier ravito avant la dernière difficulté de la journée, une section trail de 16kms en direction  du Senepy (1769m) avant la redescente vers la mure.Nous entammons la montée sur un bon 1000m/h avant de baisser vers 700m/h sur la seconde moitité de montée.. les jambes sont dures, la pluie et le brouillard entre dans la partie. L'arrivée au Senepy est difficile, le sommet est très vague et il est difficile de repérer le point repère pour la redescente. Nous trouvons d'autres équipes.. et surtout une bénévole cachée sous une bache au sommet..ce point de contrôle, c'était quite ou double pour une bénévole...mauvaise pioche pour cette fois! en tout cas respect mademoiselle. La redescente sur la mure s'engage et mon raid book rend l'âme, détrempé par la pluie. Tête de linotte, à quoi ca sert les porte-cartes étanches. Nous voilà obligés d'attendre et de suivre une équipe avant de retrouver  enfin un raid book à un point de contrôle. La pluie redouble, et les sentiers rigolent..L'équipe courchevel ODLO, qui avait quelques tracas avec un coéquipier dans la journée, nous rejoint. nous finirons quand même quelques minutes devant eux...et ho qu'eiiinn mêêêême on est bieeeeean des déééhus.  Encore quelques flèches pour une épreuve bonus de tir à l'arc et à nous la douche (froide :-0) et le gymnase chaud!



repos mérité et soirée art contemporain au gymnase.

 Nous finissons 8eme après cette journée, à quelques minutes seulement des 6emes et à 1h des premiers. Il nous sera difficile d'allez cherche le podium que nous pensions accessible cette année.

Jour 2 : 75km/3000D+

Départ en contre la montre pour une première section de 16km de trail bien sympa en direction du col de malissol et de la vallée de basse valette.  nous remontons quelques équipes pendant cette section et c'est toujours bon pour le moral.Il me semble que toute l'équipe est bien. le départ VTT s'engage sur une roue crevée à la prise des vélos.. Cette section VTT emprunte globalement un GR exigeant à VTT le long de la vallée  de la roizonne, pour déboucher sur une section routière puis forestière vers l'alpe du grand serre. Le rythme que nous maintenions pour l'instant va commencer à baisser au cours de la première partie cassante. Agnès n'est pas bien et pense être en hypoglycémie à l'arrivée sur l'Alpe du grand serre. Nous prenons quelques minutes pour ravitailler.  

La section suivante est une CO sur le domaine de la station. Une vingtaine de balises, minimum 5 balises à prendre, des bonifications allant de 10min à 45min pour chaque balise prise,  et une limite horaire à 13h30 fixée en sortie de CO : nous avons 2h.  Fidèle à la devise des dahus, nous prendrons au final l'option d'aller chercher les balises les plus lointaines pour essayer d'avoir les plus grosses bonifications. Tâche délicate car le brouillard est épais dès la mi hauteur de la station et l'état d'Agnès ne permet pas encore un rythme de montée rapide vers le sommet de la station. Jé et Agnès nous attendent dans une cabane des remontés pendant que nous moissonons en urgences les 5 balises du secteur le plus coté.  Nous redescendons en urgence pour arriver pile poil à 13h30 à la sortie de la CO (Nous n'aurons malheureusement eu le temps de ne récolter que 2 balises suplémentaires dans la redescente). Au final cette section n'aura pas été une bonne opération pour nous. nous passons 2h en CO avec un bonus de 2h10. Vu l'état l'Agnès et le brouillard sur la partie haute de la station, il eut été peut être plus sage et rentable de moissonner à moindre effort  5 balises à 10 min sur la moitié basse de la station. Manque de lucidité, volonté poussive de vouloir prendre le plus de bonification. D'un point de vue orga du raid, le placement de cette CO "aux points "  et avec limite horaire n'était pas très judicieuse puisque les départs étaient en contre la montre le matin :  Les premiers partis les matin ont eu une heure de plus de CO pour moissonner et prendre du bonus!! Ceci dit l'équipe quechua aura moissonné 3h45 de bonus en partant dernière le matin..!

Bref, nous sommes les derniers à sortir de la section CO et le moral de l'équipe n'est pas au beau fixe à l'entame de la dernière section trail d'environ 10kms en direction des lacs de laffrey. Là encore nous arrivons juste à la barrière horaire (15h) pour l'épreuve bonus de canöé, que nous ferons rapidement. La dernière section VTT (30km) jusqu'à grenoble sera vraiment difficile, avec une descente sur Vizille rendue glissante par les pluies de la veille (qu'ils sont piégeux les cailloux ronds quand ils sont mouillés...) et une dernière partie  avec 400D+ entre vizille, vaulnavey et la murette. La montée sur les crêtes de l'Alpe du grand serre aura fait je pense grand mal.La redescente sur grenoble se fait par un chouette single un peu humide mais bien bon. Allez les Dahus, derniers kms en ligne sur les berges et arrivée au parc paul mistral après 10h de course. Les contraintes de chacun et la chute de motivation de l'équipe en fin de journée nous poussera à zapper les dernière petites épreuves bonus installées à l'arrivée.  Nous perdrons 30min. Ca n'est pas vraiment le genre des Dahus de ne pas faire les choses jusqu'au bout mais bon..

Publié dans raid

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
Salut Eric,
Ouaipp, c'est bizarre ces raids , à chaque fois, on galère, mais au final on se dit "que c'était bon"!!
Vivement la vidéo du royans raid aventure indoor du gymnase de la mure..Et peut être à ce we sur le raid grand place.
Répondre
E
Bravo a vous pour cette 6ème place !!et toujours un bon esprit votre équipe (on prépare notre petite vidéo,dodo au gymnase) et rassurez vous on a perdu encore plus de temps que vous sur l'orientation et bien galéré aussi mais l'essentiel c'est les bons souvenirs de ce week a bientôt peu etre sur le raid grand place
Répondre